5 nouvelles bonnes raison d’apprendre l’espagnol

Bonjour, j’espère que vous allez bien,

afin de compléter l’article sur les 5 bonnes raisons d’apprendre l’espagnol, je vous ai écrit 5 autres raisons d’apprendre cette belle langue . J’espère que ça vous plaira …

1. Obtenez la clef pour apprendre d’autres langues

Voulez-vous être un polyglotte? Si vous souhaitez apprendre une autre langue romane une fois que vous avez fini avec l’espagnol, vous trouverez que vous aurez une grande base de départ.

En fait, les langues romanes sont tellement semblables à l’espagnol qu’elles sont largement mutuellement intelligibles: un Espagnol et un Italien qui n’ont jamais étudié les langues de chacun d’entre eux pourraient encore se communiquer avec un peu d’effort. Apprenez l’espagnol et vous vous pourrez comprendre un peu l’italien, le portugais, le catalan,… surtout dans leurs formes écrites, sans les avoir jamais étudiés. Est-ce que c’est de la triche? Je préfère le penser que non, c’est une chance

2. Apprenez quelques nouvelles astuces avec votre langue

Beaucoup d’apprenants de l’espagnol sont intimidés par son son R roulé, qui n’est pas propre à l’espagnol , mais est encore très compliqué pour nous les francophones.

Mais ne crains pas! Alors que certaines personnes se convainquent qu’elles ne peuvent tout simplement pas apprendre le R roulé et n’apprendront jamais, la vérité est que ce n’est pas si difficile, cela vient avec de la pratique. Et une fois que vous le découvrez, vous pourrez plus vous en passer.

3. Nourrissez votre cerveau

L’espagnol s’est développé à partir du dialecte du «latin vulgaire» qui a été prononcé à l’origine dans le royaume de Castille, une partie de l’Espagne moderne. (C’est pourquoi l’espagnol, est réellement appelé castillan, ou castellano, en Argentine et dans plusieurs autres pays).

Par exemple, plus de 4000 mots espagnols ont leurs racines non en latin mais en arabe , grâce aux Maures arabophones qui ont gouverné ce qu’est actuellement l’Espagne pendant sept siècles.Peut-être le plus célèbre de ces mots est l’exclamation difficile à traduire ¡ojalá! , Qui signifie à peu près «espérons-le!» Ou «Si dieu le veut!» – alá , bien sûr, étant la manière espagnole d’écrire le mot arabe «Allah».

En fait, alors que l’espagnol se répandait dans l’hémisphère occidental pendant l’époque coloniale, certains mots indigènes américains réussissaient à revenir à l’ est : cancha (terrain de football) et carpa (chapiteau), qui proviennent tous deux de la langue sud-américaine Quechua .

Le fait est que, si vous êtes un passionné d’histoire ou un nerd d’étymologie, l’espagnol est une langue extrêmement riche, et il y a beaucoup à y apprendre

4. Vulgarité!

L’espagnol est descendu du latin vulgaire, et si la vulgarité vous est familière , l’espagnol peut certainement aider. Vous pouvez commencer avec le joder omniprésent, ce qui signifie « fuck », et, comme son équivalent en anglais, a des zillions d’utilisations et de traductions différentes, mais assurez-vous de passer rapidement, il y en a beaucoup plus.

Encore une fois, il varie d’un pays à l’autre. Un mot très commun en Espagne est hostia! , Qui signifie littéralement « hostie », comme dans la plaquette de communion que les catholiques mangent à la messe, et peut être utilisé à peu près de la même manière qu’un blasphème utilisant le mot « Christ! » Ou « Jésus! ». Cristo et Jesús ne sont pas utilisés de cette façon en espagnol, bien que quelqu’un puisse vous dire Jésus! Lorsque vous éternuez).

Mais ce n’est que la pointe de l’iceberg des obscénités. Les espagnols ont plein de façons de s’exprimer. ¡Joder!

5. La « Tierra de la Libertad » …

Dans tous mes voyages, il y a un pays hispanophone qui se distingue très bien L’espagnol n’est même pas la langue officielle, mais dans le pays, vous l’entendez partout . Et c’est un dialecte étrange qu’ils ont là – un genre de mélange, et vous trouverez souvent des personnes qui ont des accents complètement différents même s’ils ont grandi dans la même zone! C’est peut-être parce que ce pays, tout est tellement énorme et possède un patrimoine si riche; Un mélange total de toutes sortes de cultures différentes, pas seulement les latines. Vous pouvez vous déplacer dans ce pays sans espagnol.Mais si vous l’apprenez, vous constaterez qu’il peut vous donner toute une nouvelle perspective sur ce pays et ouvrir de nombreuses choses.

Je parle, bien sûr, des États-Unis d’Amérique – qui compte plus de 40 millions de locuteurs d’espagnol natifs , ce qui en fait le deuxième plus grand pays hispanophone du monde, derrière le Mexique seulement – et il est susceptible de dépasser le Mexique  ! Qui sait ce que le futur a mis en place pour la langue espagnole, mais clairement son influence se répand rapidement et largement au-delà de ses frontières « officielles ». Peut-être à l’avenir, vous ne pourrez tout simplement pas l’éviter.

Une chose est sûre: j’ai entendu beaucoup de gens dire qu’ils souhaitaient parlé espagnol, mais je n’ai jamais entendu personne dire qu’ils souhaitaient oublier l’espagnol.

Quelle est votre principale raison d’apprendre l’espagnol? Faites-moi savoir par message