6 nouvelles façons de prendre confiance pour apprendre l’espagnol

avoir confiance en sois pour parler espagnol

Holà les futurs hispanophones, j’espère que vous allez bien !

Pour continuer l’ article de hier je vais vous donner si nouvelles bonnes raison de prendre confiance en vous pour apprendre l’espagnol .

1. Prenez vous même vos décisions

Un jour, vous apprenez le français. Le lendemain, le mandarin semble être la langue parfaite. Une semaine plus tard, vous êtes sur l’espagnol.

Je ne parle même pas de combien il est difficile de choisir les bons outils pour apprendre une langue!

Lorsque vous n’avez pas confiance, vous avez du mal à prendre des décisions à long terme parce que vous vous inquiétez de faire le mauvais choix. Vous avez du mal à faire confiance à votre propre jugement, surtout lorsqu’il s’agit de décider ce que vous voulez. Parfois, cela signifie que vous laissez les autres décider pour vous, même si cela ne vous intéresse pas.

Permettez-moi de vous dire, après des années de lutte avec ma confiance, il est formidable de choisir quelque chose, puis de le faire!

2. Vous mettez les choses en place jusqu’à la dernière minute

Vous voulez apprendre une langue … vous le faites vraiment.

Mais vous trouvez que vous ne pensez à l’apprentissage des langues qu’en fin de journée … lorsque vous êtes déjà épuisé et que Netflix semble être une bonne option.

Ou peut-être que vous prévoyez une horaire pour l’apprentissage des langues – mais lorsque le moment est venu, vous vous souvenez tout à coup de tout le nettoyage et du lavage qu’il faut faire, et vous préférez abandonner.

La procrastination n’est pas toujours un signe de faible confiance (cela peut être causé par de nombreuses choses différentes), mais si vous avez ce symptôme, il est probable que votre faible confiance n’y contribue pas.

3. Vous êtes terrifié par le contact humain

Plutôt que de faire un contact visuel, vous avez tendance à croiser vos bras sur votre corps, à regarder vers le bas et à vous sentir maladroit en souriant. Vous pouvez vous éloigner de la personne avec qui vous parlez ou même regarder autour pour éviter de les regarder.

Le contact visuel est considéré comme un indicateur clé de la confiance – du moins dans la société occidentale. Si vous trouvez que vous vous avez du mal avec le contact visuel, il y a de très bonnes chances que vous ayez besoin de travailler sur votre confiance.

4. Vous évitez de parler votre nouvelle langue

Comme je l’ai mentionné dans l’introduction, pendant les années où ma confiance était faible, j’ai tout fait pour éviter de parler des langues que j’apprenais.

Franchement? Je préfère encore d’autres façons d’apprendre. Je suis un introverti qui aime étudier seul. Et je suis tout à fait d’accord avec ça.

Mais j’ai également constaté que les conversations réelles avec de vrais locuteurs natifs m’aident à apprendre une langue beaucoup plus rapidement.

Si vous évitez de parler espagnol – ou si vous parlez que votre langue peu importe la situation – alors augmenter votre confiance en vous renforce votre potentiel linguistique.

5. Vous rejouez vos échecs passés dans votre esprit

Au lieu d’investir votre énergie mentale dans l’apprentissage d’une nouvelle langue, vous passez des heures sur la façon dont les choses auraient pu être si vous n’aviez pas dérangé .

Vos échecs vous hantent. Vos échanges de langue échoués ou vos premiers efforts dans votre langue cible vous empêchent d’essayer à nouveau. Au lieu de cela, vous vous trouvez dans l’embarras à cause de ce qui s’est passé dans le passé.

Oui, il est important de soigner vos blessures et de les laisser soigner. Mais les laisser vous empêcher d’accomplir votre destin est vraiment un mauvais chemin à prendre

6. Votre auto sabotage

À bien des égards, ce dernier symptôme couvre tous les autres – et plus encore.

La faible confiance en soi vous transforme en votre pire ennemi en matière d’apprentissage des langues.

En raison de votre peur du rejet, vous avez souvent peur de l’échec du départ ! Vous utilisez également ces échecs continus comme excuses pour éviter de faire des efforts.

Quel est votre nouveau défi?

Apprendre une nouvelle compétence – comme une langue – est un défi. Lorsque vous n’avez pas confiance en vous, apprendre une langue devient très difficile.